Page principale de LatLon-Neuchâtel Page principale de LatLon-Europe Qui sommes-nous? Contactez-nous le site en allemand English le site en espagnol
 
 
LatLon-Berlin
LatLon-Potsdam
LatLon-Hambourg
LatLon-Dresde
LatLon-Leipzig
LatLon-Cologne
LatLon-Rothenburg
LatLon-Munich
LatLon-Genève
LatLon-Lausanne
LatLon-Neuchatel
 
 
Guide des monuments de la ville de Neuchâtel

Pour vous aider à faire votre choix quant aux monuments de Neuchâtel à visiter à tout prix, nous vous présentons une sélection des plus connus d'entre eux avec leur histoire et des informations pratiques. Il vous est possible d’imprimer cette page sous forme de guide-papier au format PDF ou mieux, prenez contact avec le guide-conférencier local pour une visite guidée individuelle et personnalisée.

Le Château de Neuchâtel - La Collégiale et le Cénotaphe - La Tour des Prisons
La Fontaine du Banneret et la Tour de Diesse - La Place et Maison des Halles
L'Hôtel-de-ville - Les Quais et le Port de Neuchâtel - L'Hôtel DuPeyrou
Les Bains des Dames - La Maison du Prussien et le Gor du Vauseyon
Les autres monuments et lieux d'intérêt à visiter

 
     
 
Le Château de Neuchâtel

Dominant la ville, le Château est le siège de l'administration cantonale et une des grandes attractions de la région. En y montant par la rue et les escaliers du château, vous admirerez sur la façade Sud, la galerie Philippe de Hochberg construite sur un mur élargi par une série de consoles à trois ressauts, avec sous les fenêtres, les armes des 12 cantons de la Confédération suisse du 16e siècle, époque de la construction du cette partie du château et de l'occupation de Neuchâtel par les Confédérés. Dans la première partie du Chemin de ronde (ouvert au public depuis la rue de la Collégiale) sur la partie Ouest se présente un des rares exemples suisses d'architecture civile du 12e siècle. La construction du château s'est étalée entre le 12e et le 19e siegrave;cle (certaines parties, dont le bas de la tour des prisons, seraient encore plus anciennes).

Vous pouvez prendre part à une visite gratuite du château entre le 1er avril et fin septembre.
Horaire: Du lundi au mardi à 10h, 11h, 12h, 14h, 15h et 16h
Du samedi au lundi + jours fériés à 14h 15h et 16h.
Les visites débutent à l'accueil de l'entrée principale.

 
     
 
La Collégiale et le Cénotaphe

Comme le témoigne le passage du style Roman à celui du Gothique des différentes parties de l'église dont les chapiteaux, les experts supposent que la construction de la Collégiale fut lente et qu'elle s'étala sur quelques décennies entre la fin du 12e siècle avec les trois absides romanes (1185) et le 13e siècle avec le transept et toutes les voûtes ogivales de l'église (consécration en 1276). Admirez aussi la porte romane au Sud de la Collégiale gardée par Saint-Pierre et Saint-Paul. La partie supérieure de la tour fut reconstruite en 1868 alors que la base est romane.

Du grec Kenos (vide) et taphos (tombeau), le célèbre Cénotaphe de la Collégiale de Neuchâtel serait un tombeau vide, une sorte de Mémorial en pierre peint et sculpté qui fut créé sur la volonté du Comte Louis en 1372 en hommage à ses parents et aux différents membres de son entourage (Louis est au milieu avec ces trois épouses). Reconnaissable par leur tête posée sur des cousins, les sculptures des parents du Comte Louis (Comte Rollin de Neuchâtel et Eléonore de Savoie) auraient été les "gisants" de l'ancien tombeau, donc posées auparavant sur le sol.
Les concerts gratuits des "12 vendredis"- Informations

 
 


 
 
La Tour des Prisons

Le plus vielle construction de la ville fut édifiée en plusieurs étapes. La base de la Tour des prisons daterait du 10e siècle et les grands blocs proviendraient d'une bâtisse plus ancienne, éventuellement romaine.
La Tour des prisons est ouverte au public d'avril à fin septembre de 6h à 18h. Pour le prix de 1 CHF (tourniquet) vous pourrez admirer une splendide vue sur la ville et les alpes, repérer les montagnes sur une table d'orientation et dans la tour, deux maquettes de Neuchâtel vous permettront de voir l'évolution de la ville entre le 15e et 18e siècle.

 
     
 
La Fontaine du Banneret et la Tour de Diesse

La plus ancienne fontaine construite à l'extérieur des fortifications primitives de la ville (représenté ici même par la Tour de Diesse), la Fontaine de Banneret fut dans un premier temps un abreuvoir pour les chevaux et le bétail, puis remaniée en 1581 pour lui donner son apparence actuelle. Les couleurs prononcées correspondent fidèlement aux tons polychromes de l'époque. Les sculptures du Banneret et de la Justice ainsi que la maison des Halles sont l'œuvre de Laurent Perrenoud.

D'autres fontaines Renaissance sont à voir à Neuchâtel:
- La Fontaine de la Justice (1547) sur la rue de l'Hôpital
- La Fontaine du Griffon (1668) sur rue du Château
Ainsi que les fontaines de la rue des Boucheries et du Neubourg

 
     
 
La Place et la Maison des Halles

Il fut un temps où les maraîchers (appelé "marmets" à Neuchâtel) des cantons de Berne, Vaud et Fribourg venaient en barques jusqu'à la Place des Halles, située alors au bord du lac. Aujourd'hui (surtout le mardi et samedi), le marché riche en couleurs, en saveurs et odeurs offrent un grand choix de produits du terroir et fait partie intégrante de la vie des habitants de Neuchâtel qui y viennent pour se ravitailler ou pour tout simplement se détendre sur les plus belles terrasses de la ville.

Le plus gracieux édifice du vieux Neuchâtel est sans aucun doute, la Maison des Halles, un joyau réalisé vers 1570 par Laurent Perrenoud sur des terres gagnées sur le lac. Il abritait les marchandises les plus précieuses ; au rez-de-chaussée, les céréales et à l'étage, les textiles et indiennes. Ne manquez pas d'admirer les détails du bâtiment et les écussons des Orléans-Longueville.

 
     
 
l'Hôtel-de-ville

Datant de 1790, l'Hôtel-de-Ville est de style classique avec une influence palladienne. Le fronton Est présente Minerve et la Liberté encadrant un bouclier aux armoiries de la ville et à l'Ouest du bâtiment ce sont deux anges qui symbolisent le Commerce et l'Abondance.
La grande halle est ouverte au public et est souvent réservée à des expositions temporaires. De plus, une maquette de Neuchâtel au 18e siècle se situe dans le couloir menant à la salle des fêtes et des mariages du 1er étage.

 
     
 
Les quais et le port de Neuchâtel

La particularité de l'histoire de Neuchâtel est sont lien avec le lac, à la fois une aubaine pour les échanges commerciaux mais aussi une barrière à l'extension de la ville au pied du massif du Jura. Ainsi dès le Moyen-âge, Neuchâtel gagna du terrain sur le lac en repoussant toujours plus loin les rives du lac. Aujourd'hui, les nouveaux rivages contribuent à la qualité de vie de Neuchâtel; les espaces de détente et de balade (Quai Ostervald) à pied ou à vélo, les offres culturelles et les nombreuses plages (Jeunes rives) sont appréciées par tous.

Le port de Neuchâtel fut déplacé et modifié maintes fois, en raison des différentes extensions de la ville mais aussi suite aux corrections des eaux du Jura (abaissement de prés de 3 mètres du niveau du lac en 1868-78). Depuis le port de Neuchâtel, vous pourrez embarquer pour une croisière sur le lac, louer un pédalo ou passer à l'office du tourisme situé dans l'Hôtel des Postes (les noms des pays sur le bâtiment correspondent aux membres de l'ancienne Union postale universelle fondé par un Conseiller fédéral neuchâtelois: Eugène Borel.

 
     
 
L'Hôtel DuPeyrou

Le Palais ou l'Hôtel DuPeyrou est l'exemple même d'une demeure particulière associée à l'histoire prussienne de Neuchâtel. Construit entre 1764 et 1771 pour Pierre-Alexandre DuPeyrou, un proche ami de Jean-Jacques Rousseau, le riche Hôtel DuPeyrou démontre à quel point le pays de Neuchâtel profita économiquement et culturellement de son appartenance à la Dynastie des Hohenzollern (Prusse), d’ailleurs Jean-Jacques Rousseau a pu trouver refuge dans la région grâce à son amitié avec le Roi Frédéric le Grand (II).
L'Hôtel était situé au bord du lac et sur la gauche de la ruelle DuPeyrou, vous verrez encore l'ancienne orangerie. A l'arrière se trouve les anciens communs (cuisines, écuries, etc) qui sont occupé aujourd'hui par les Galeries de l'Histoire à visiter absolument du mercredi au dimanche de 13 à 18h (informations).
Le restaurant gastronomique est ouvert du mardi au samedi.

 
     
 
Le Bain des Dames

Datant de la fin du 19e siècle, les Bains des dames étaient destinés aux femmes et aux enfants. Sa forme de fer à cheval permettait d'abriter les baigneuses des regards indiscrets tout en leur offrant un accès confortable au lac. Restauré en 2006, le restaurant "Les Bains des dames" est devenu un des restaurants incontournables de Neuchâtel, tout particulièrement par une belle soirée d'été (pensez à réserver: 032 721 26 55).
Le bâtiment est aussi utilisé par le "Ski Nautique Club Neuchâtel" (Initiation de 12 minutes à la demande pour 30 CHF).

 
     
 
La Maison du Prussien et le Gor du Vauseyon

Pour terminer notre présentation des principaux monuments de la ville, voici un site naturel et industriel historique un peu décentré mais fort surprenant et impressionnant:
La Maison du Prussien et les Moulins du Gor du Vauseyon
.

En plein centre de la zone industrielle de Vauseyon, au fond de la vallée menant au centre de Neuchâtel, sont situées les profondes gorges du Seyon, un havre de paix et de verdure et surtout un témoin du passé unique en Suisse romande. C'est en 1537 que débute l'histoire des Moulins du Gor de Vauseyon et jusqu'à la fin 19e siècle, les bâtiments continuèrent à être utilisés. Le bâtiment dit "la Maison du Prussien" fut construit quant à lui en 1797 comme brasserie et dès 1985, après une période de quasi abandon, a été transformé en un agréable restaurant gastronomique doublé d'un hôtel romantique de grand confort par Chantal et Philippe Graef. Indépendamment, La "Fondation des Moulins du Gor" s'est attelé depuis lors à réaménager et restaurer les lieux aujourd'hui entièrement accessible par des chemins et passerelles, vous offrant ainsi l'occasion d'entrer dans le moulin "Chambrier" à cheval sur le canyon et de découvrir ce site naturel unique. Il y a aussi une paroi d'escalade et un chemin pédestre pour vous rendre au pittoresque Château de Valangin (à visiter absolument).

Pour vous y rendre: Prendre le bus n°1 en direction de Cormondrèche est sortir à l'arrêt "Beauregard" puis à pied, aller vers le fond de la vallée en prenant le passage souterrain sous la route principale, puis à côté du parking du plus grand immeuble (à droite) vous verrez la Maison du Prussien.

 
     
 
Les autres monuments et lieux d'intérêt à visiter

Voici encore en quelques lignes ce que nous vous recommandons également à visiter lors de votre séjour à Neuchâtel.
Les rues les plus agréables (commerces et cafés) sont: La rue des Chavannes (en pente avec une fresque peinte sur toute sa longueur), la rue des Moulins (vielle façade dans la rue la plus estudiantine et aux boutiques de mode), la rue de l'hôpital (avec les grands magasins). Tout le centre historique de Neuchâtel est zone piétonne et pensez aussi à prendre les petites ruelles qui ont toutes leur propre charme. Le temple du bas est un excellent exemple de l'architecture "réformée" construit pour les Huguenots après la révocation de l'Edit de Nantes (1685). Le Passage des Corbets sur la rue du trésor possède un escalier à vis monumental (1600). La Place Pury est le centre des transports publics de Neuchâtel (TN) et c’est de là que vous pourrez vous déplacer en tram jusqu'au village vigneron d'Auvernier. De la Place Pury, baladez vous le long du lac jusqu’aux maisons de maître de l'Esplanade Léopold-Robert (avec le Musée d'Art et d'Histoire) avec aussi le Quai Ostervald et le Collège latin.

 
     
 
Les guides indispensables sur Neuchâtel

"Promenades touristiques" est un excellent guide publié par la Direction du Tourisme et des Transports de la Ville de Neuchâtel qui comprend 8 promenades présentées en détails pour vous permettre de bien apprécier et comprendre la ville (photo).
Le guide est en vente à l'office du tourisme et dans les librairies ou sur Internet: www.neuchatelville.ch
ISBN 2-940210-00-4 (-01-2 auf Deutsch) / Prix indicatif: 12 CHF

Le guide Funi-nature permet quant à lui de découvrir la nature et la forêt de la montagne de Chaumont après y être monté en funiculaire (573 mètres de dénivellation en moins de 15 minutes).
Une randonnée sur le thème de l'histoire géologique et botanique de la région.
Le guide est en vente à l'office du tourisme et dans les librairies ou sur Internet: www.neuchatelville.ch Prix indicatif: 8 CHF

"Tourisme neuchâtelois" dont le centre d'informations est situé dans l'Hôtel des Postes derrière le port, offre un grand choix de
brochures gratuites que vous trouvez sur place ou sur le site web www.neuchateltourisme.ch

 
 


Vous avez des remarques sur ces présentations ou vous souhaitez qu'un nouveau monument soit présenté, alors écrivez-nous, éventuellement avec votre propre texte
que nous mettrons volontiers en ligne.

 
 
Le canton de Neuchâtel, une région aux 1001 trésors culturels et naturels

Nous passons au vert pour notre présentation du canton de Neuchâtel, une région idéal pour ceux qui cherchent à passer des vacances proche de la nature et respectueuses des richesses traditionnelles de la région. Ecotourisme et tourisme rural, tout comme les activités sportives sont les cartes de visite du canton de Neuchâtel et du Jura.

Par exemple: Une randonnée dans la réserve du Creu du Van

 
     
 

Cliquez ici pour ouvrir le document PDF avec le contenu de cette page
Vous nécessitez le lecteur Adobe® Acrobat Reader pour lire et imprimer nos documentss aux extensions ".pdf".      

             Téléchargez gratuitement Adobe® Acrobat Reader sur ce lien >>>

 
     







Visites guidées personnalisées


LatLon-Genève

LatLon-Lausanne

LatLon-Berlin

LatLon-Hambourg

LatLon-Cologne

LatLon-Dresde

LatLon-Leipzig

LatLon-Munich

LatLon-Rothenburg ob der Tauber

LatLon-Potsdam





© LatLon-Europe - Neuchâtel - Le 4 mars 2017      Qui sommes-nous ? | Votre établissement ici | Contact | Impressum