Page principale de LatLon-Dresde Page principale de LatLon-Europe Qui sommes-nous? Contactez-nous Auf Deutsch LatLon-Dresden auf Deutsch LatLon-Dresden in English LatLon-Dresde en espanol LatLon-Dresda Italiano
 
 
LatLon-Berlin
LatLon-Potsdam
LatLon-Hambourg
LatLon-Dresde
LatLon-Leipzig
LatLon-Cologne
LatLon-Rothenburg
LatLon-Munich
LatLon-Genève
LatLon-Lausanne
LatLon-Neuchatel
 
 
Histoire de la ville de Dresde - Aussi au format PDF

Les origines slaves de Dresde et le moyen-âge
L’histoire de la ville de Dresde, la "Florence de l’Elbe", débute au début du 7ème siècle avec une présence slave sous forme d’un village de pêcheurs portant le nom de "Drezdzany" et signifiant "Les habitants d'une forêt marécageuse - Sumpfwaldbewohner".
La colonisation et la christianisation commença en 929 après que le roi et empereur du Saint Empire romain germanique, Henri I. vaincu les slaves ; la Marche de Misnie (Meissen) est fondée et une première forteresse est construite à Meißen, ville qui sera la résidence principale de la Marche entre 986 et 1423. En 1089, encore à Meißen, les 800 ans de la dynastie régnante des Wettiner débutèrent avec le margrave Heinrich I. (von Eilenburg). La première mention écrite de "Dresdene" est datée au 31 mars 1206 marquant ainsi l’acte fondateur de la ville qui fêta son 800ème anniversaire en 2006.

En 1403, Altendresden devint une ville à part entière avec tous ses droits, elle renommé "Neustadt" et est reliée à la rive gauche du fleuve de l’Elbe (actuelle ville ancienne) par un pont en bois depuis le 12ème siècle. Un premier pont en pierre est attesté en 1287 (le plus vieux du genre au monde).

Au moyen-âge, la vie est marquée par un commerce florissant grâce au développement des routes marchandes sur terre et sur l’Elbe. De plus, Dresden (Nisani) est un lieu de pèlerinage très connu et apprécié avec l’Eglise "Zu Unser Lieben Frauen" consacrée à la vierge (à l’emplacement de l’actuel Frauenkirche) mais aussi avec l’église "Kreuzkirche" et son reliquaire, un éclat de la Sainte-Croix. Question religion, la réforme luthérienne atteint Dresde en 1539 et en 1697 le Prince-électeur Auguste le Fort se reconverti au catholicisme pour devenir Roi de Pologne sous le titre de August II.


Dresde devient la résidence de la Maison de Wettin – La Renaissance

A partir de 1464 les deux frères Ernst et Albrecht de la dynastie des Wettiner se partagent le pouvoir, toutefois en 1485, tous les territoires des Wettiner furent divisés (Leipziger Teilung) pour former une lignée "Ernestine" et une lignée "Albertine". Dès ce moment le destin de Dresde restera lié à l’histoire albertine, Albrecht ayant fait de la ville Résidence permanente. Mais avant d’évoquer les faits marquants de cette lignée régnante qui prendra fin en 1918, un petit retour en arrière s’impose. En 1423, Friedrich I. (der Streitbare), margrave de Meißen reçu le grand privilège de l’Empereur de porter également le titre et la charge de Prince-électeur de Saxe (Kurfürst von Sachsen) ce qui fit ainsi entrer la Maison de Wettin (Lignée Ernestine jusqu’en 1547 puis Albertine avec le Kurfürst Moritz) dans le cercle très fermé (7) des électeurs de l’Empereur (souvent de père en fils) du Saint Empire romain germanique (jusqu’en 1806).

Si la "division de Leipzig" marque un grand tournant dans l’histoire de Dresde, la ville aura encore quelques épreuves à surmonter, en commençant par la destruction par le feu de la moitié de la ville et sa reconstruction (en plus grand) par le Duc Georg (1500-39) avec l’adition d’une nouvelle fortification (dont la Porte de Georg). Une autre période tourmentée pour la Saxe fut la guerre de trente ans (1618-48) dont elle sortie sans aucune destruction directe mais avec de dramatiques conséquences économiques en raison de la famine, de la peste et de ses nombreux morts ! Heureusement, comme souvent chez les Wettiner, des souverains réussir à relever Dresde et la rendre encore plus belle… la Florence de l’Elbe n’est plus loin !




La Période augustine (Augusteisches Zeitalter) 1696 - 1756 - Le Baroque


 Frédéric-Auguste Ier, prince électeur de Saxe, et sous le nom de Auguste II, roi de Pologne, dit le Fort (1696 – 1733)

 Frédéric-Auguste II., prince électeur de Saxe, et Auguste III., roi de Pologne, dit le Fort (1733 – 1763)
___________________ puis:

 Frédéric-Auguste III., prince électeur de Saxe (1763 – 1806), puis sous le nom de Frédéric-Auguste Ier, roi de Saxe (1806 – 1827)


La période la plus glorieuse de l’histoire de Dresde débuta en 1697 avec le couronnement de Frédéric-Auguste Ier comme roi de Pologne sous le nom d’Auguste II. La ville baroque (Neustadt) fut bâtie à l’emplacement de Altendresden. Dans l’ancienne ville, c’est le Zwinger qui se construit ainsi que la Frauenkirche et quelques autres bâtiments. Auguste II. planifia également la Cathédrale qui fut construite par son fils Auguste III., un roi qui termina d’ailleurs plusieurs autres projets d’envergure. L’image actuelle de Dresde est dut en grande partie à ses deux rois, et immortalisée vers 1750 par le peintre Canaletto (Bernardo Bellotto) qui peint le paysage de Dresde de la rive droite de l’Elbe (Neustadt - Sur la rive une "Fenêtre" vous permet de photographier ce panorama).


Guerre de Sept Ans - Napoléon - le 19ème siècle
La période faste prit fin avec la guerre de Sept Ans (1756 - 63) car le développement de la ville fut stoppé en raison de cette guerre contre la Prusse de Frédéric II. La ville souffrit particulièrement par la tentative de prise de la ville, son encerclement et son bombardement en juillet 1760. C’est soixante ans que la ville eu besoin pour se retrouver au niveau de ce qu’elle était avant la guerre de Sept Ans. Toutefois, durant ces années, la ville s’agrandit en raison des nombreux nouveaux arrivants, des français fuyant la révolution et surtout des polonais après la seconde division de la Pologne en 1793.

Le fait marquant la période napoléonienne est que le Prince Frédéric-Auguste III. devint roi de Saxe (Frédéric-Auguste Ier) après l’entrée de la Saxe dans la Confédération du Rhin (Rheinbund). Après la bataille de Leipzig (16-19 octobre 1813) et la capitulation du maréchal Saint-Cyr, Dresde est occupé par l’armée russe (17 novembre) puis prussienne du 8 novembre 1814 jusqu’au 7 juin 1815 où le roi Frédéric-Auguste reprit le pouvoir. Les années qui suivirent furent favorable au roi aimé du peuple et surnommé "Le Juste" pour avoir défait les fortifications de la ville. Le développement de la ville (pavage des rues, éclairage au gaz, service postaux, écoles) continua sous le roi Anton et Frédéric-Auguste II. Comme dans le reste de l’Allemagne, les grands accroissements de la population et l’extension de la ville en dehors des anciennes frontières résultent du boum de l’industrialisation dès 1840 et de la fondation du Second Empire Allemand en 1871 (Dresde devint une des grandes villes allemandes pour l’armée). Vers 1900, avec 500'000 habitants, Dresde la 4ème ville d’Allemagne.





1918 - 2009: L'histoire moderne de Dresde et de la Saxe

La révolution de Novembre 1918 obligea Frédéric-Auguste III. a abdiquer et l’Etat Libre de Saxe est fondé le 10 novembre par la proclamation par le social-démocrate Hermann Fleißner. Le droit de vote équitable pour les hommes et les femmes dès 21 ans permit après les élections de février 1919 au jeune parlement de mettre en vigueur les nouvelles lois fondamentales et cela le 25 février 1919. Différents épisodes parfois noires marquèrent le jeune état mais globalement la Saxe et Dresde se développèrent avec aussi de nombreux nouveaux quartiers et une population croissante.

Dès 1929, le NSDAP entre au parlement mais ils ne purent faire entrer leurs députés que minoritairement. Après la "Gleichschaltung" des Länder allemands dès 1933 et en 1934, l’Etat de Saxe cesse d’exister. Indissociable des conséquences de la guerre en Allemagne, longtemps épargné par les bombardements, Dresde est littérairement anéanti lors des largages de bombes des 13 et 14 février 1945. Plus de soixante ans ont été nécessaire pour faire disparaître les cicatrices des ces deux jours, la reconstruction de la Frauenkirche a été un symbole.

Sous le contrôle soviétique et en RDA, La Saxe est remanié profondément (territorialement, politiquement et économiquement). La ville est reconstruite sur les modèles architecturaux de l’époque mais aussi avec la volonté de faire renaître le centre historique de Dresde ; la pluparts de bâtiments que vous visitez aujourd’hui furent reconstruit et restauré par la RDA.

Depuis la réunification allemande le 3 octobre 1990, l’Etat libre de Saxe est formé de trois anciennes circonscriptions de la RDA (Dresden, Chemnitz et Leipzig). En 1992, suite à une votation, Hoyerswerda, Weißwasser vinrent completer la Saxe.

Durant ces dernières années, Dresde à vécut cette renaissance, quantité de quartiers et de monuments sont restaurés, les musées ont été restructurés pour être à la hauteur de leurs richesses et la ville bénéficie à nouveau d’une réputation internationale quant à la qualité du tourisme attestée par le fort accroissement du nombre de visiteurs. Le seul événement tragique ont été les inondations dévastatrices d’août 2002. En 2006, Dresde fêta son 800ème anniversaire.



Nous espérons que ce résumé de l’histoire de Dresde et de la Saxe vous a passionné et si vous souhaitez approfondir cette histoire, nous vous conseillons les services d’un guide-conférencier pour votre prochain séjour dans la Florence de l’Elbe.


 
     
 
Suite: Les informations utiles sur Dresde

Toutes les informations sur cette page vous renseignent sur Dresde
et c’est également ici que vous trouverez ce que vous devez savoir pour séjourner
dans cette ville et en Allemagne.

 
     
 

Cliquez ici pour ouvrir le document PDF avec le contenu de cette page
Vous nécessitez le lecteur Adobe® Acrobat Reader pour lire et imprimer nos documents aux extensions ".pdf".      

             Téléchargez gratuitement Adobe® Acrobat Reader sur ce lien >>>

 
     


Unser Angebot für Werbepartner


Visites guidées à Dresde


LatLon-Dresde

LatLon-Leipzig

LatLon-Berlin

LatLon-Potsdam

LatLon-Hambourg

LatLon-Cologne

LatLon-Munich

LatLon-Rothenburg ob der Tauber

LatLon-Genève

LatLon-Lausanne

LatLon-Neuchatel


© LatLon-Europe - Dresde - Le 4 mars 2017      Qui sommes-nous ? | Votre établissement ici | Contact | Impressum